Télésurveillance : pour assurer la sécurité d’un local à distance

Pour donner une définition simple de la télésurveillance, il s’agit d’un service de sécurité qui se concrétise par la mise en place d’un système d’alarme complet sur un site protégé afin d’être contrôlé à distance par une société personnalisée.

Elle apparaît normalement comme une sorte d’abonnement par lequel les clients bénéficient d’un service permanent, 24h/24 pendant 7j/7. L’objectif visé est de garantir en même temps la sécurité des biens et des personnes, aussi bien pour un contrat avec un particulier que pour un contrat avec une entreprise.

Mais ce qui nous intéresse est de savoir réellement comment ça marche ?

La composition d’un système d’alarme

Tout d’abord, il y a lieu de savoir que le système d’alarme qui est installé sur un bâtiment est composé en général d’une centrale et de quelques détecteurs, tels qu’un détecteur d’incendie, un détecteur d’inondation, un détecteur de mouvement, …

Télésurveillance : pour assurer la sécurité d'un local à distance

Selon la formule choisie par le client, ce système peut aussi être accompagné de caméras de surveillance, de télésécurité ou encore d’autres équipements de sécurité plus perfectionnés.

Le déroulement d’une action de télésurveillance

Pour prendre un exemple précis de scenario, s’il arrive par exemple que l’un des éléments du système d’alarme se déclenche, le centre de télésurveillance va recevoir immédiatement un signal d’alerte qui est envoyé par la centrale d’alarme.

Par conséquent, un agent de sécurité va tout de suite être au courant de la situation et va procéder à l’étape de la levée de doute. Ce qui va lui permettre d’identifier la nature et la cause de l’alerte et de les vérifier.

Par la suite, deux cas peuvent se produire : soit il y a eu une fausse alerte et qu’il n’y a pas à intervenir ; soit le danger est confirmé et l’agent de surveillance doit faire appel aux services de police, aux services de secours ou aux services d’urgence.

Sinon, pour ce dernier cas, certaines formules permettent aussi l’application immédiate de mesures correctives, comme : la coupure de l’arrivée d’eau en cas d’inondation, ou le déclenchement d’un arrosage intérieur en cas d’incendie ou encore l’émission d’une fumée dense appelée brouillard anti-cambriolage en cas d’intrusion ou de vol.

Et par les mêmes occasions, l’agent peut aussi lancer des bruits de luttes ou des menaces verbales qu’il transmet via l’interphone afin de faire fuir les malfaiteurs et aussi afin de donner l’alerte à tout le voisinage.

Les différentes actions de la phase de recherche

Pour entrer encore plus dans les détails, il convient de préciser que la vérification d’une alerte peut être réalisée de différentes manières, dont : l’examen des photos envoyées par le système d’alarme, la demande de confirmation sur les lieux grâce à l’utilisation d’un mot de passe, et enfin le fait de contacter directement les responsables des lieux pour entendre sa version.

Normalement, la réponse ou la réaction du centre de télésurveillance dépend de la présence ou de l’absence de personnes sur le site. D’où on parle de la phase de recherche qui démontre pratiquement l’opération à distance du service de télésurveillance.

Le respect de la vie privée de chacun

Par ailleurs, il est à noter que pour l’utilisation des détecteurs ou des caméras de surveillance, même si leurs rôles est de prendre une rafale de photos de la zone surveillée ou encore de prendre une vidéo ou d’enregistrer ce qui se passe sur les locaux à telle ou à telle heure de la journée, une règlementation légale nous interdit impérativement de ne pas filmer une voie publique ou une propriété voisine.

Et il en va de même pour le respect de la vie privée des occupants de la maison ou de l’entreprise surveillée, seules les images qui sont capturées en cas d’alerte peuvent être transférées au centre de télésurveillance.

Un centre de télésurveillance, un partenaire de confiance

Pour terminer, un centre de télésurveillance est un véritable partenaire de confiance en matière de sécurité car non seulement il choisit à notre place le système d’alarme qui convient le mieux à notre logement, mais en même temps il garantit toutes les installations et le paramétrage du système en question.

Il y a lieu de rappeler qu’il existe deux principaux types de système d’alarme : le système filaire et le système sans fil. Le système filaire est implanté dans les murs de l’habitation. Ce qui est donc posé dès la construction de celle-ci. Tandis que le système sans fil est un modèle amovible que l’on peut déplacer comme on le souhaite.