Les principales prestations offertes par un serrurier

Le serrurier figure parmi les artisans les plus sollicités des particuliers. Quelles sont les principales prestations offertes par ce professionnel ?

Zoom sur les prestations d’un serrurier

Les prestations d’un serrurier touchent le domaine de la serrurerie avant tout. Ce professionnel pourra s’occuper de la pose de tout type de serrure. Outre la pose, il pourra également se charger de la réparation et du dépannage de serrure. Son intervention reste indispensable alors en cas de serrure ou de porte bloquée, de perte de clef, etc. Et s’il y a un détail qu’il faut ne pas oublier, c’est qu’un artisan serrurier pourra concevoir des clés de remplacement.

D’ailleurs, vous pouvez confier à un serrurier la pose de votre porte (porte classique ou blindée), vos rideaux métalliques ou encore vos volets roulants. La réparation des systèmes de verrouillage de fenêtres et de volets roulants ainsi que le blindage de porte figure également parmi les prestations proposées par cet artisan.

Pour la pose de votre coffre-fort, l’installation de votre système d’alarme, etc., vous pouvez en outre compter sur les services du serrurier. Bref, cet artisan reste toujours à votre service quand il s’agit de sécuriser votre habitation ainsi que vos biens les plus précieux.

On parle également de serrurier-métallier. Un tel serrurier se consacre à la menuiserie métallique et la ferronnerie d’art.

Choisir le bon serrurier, comment faire ?

Pour éviter toute mauvaise surprise, choisissez bien votre serrurier. Eh oui, il est hors de question de contacter n’importe quel serrurier ! Tout d’abord, assurez-vous que le professionnel que vous voulez contacter dispose de toutes les compétences ainsi que des outils et équipements nécessaires pour les travaux à réaliser. Notez qu’un plombier de confiance sera en mesure de vous donner une estimation du coût total de son intervention dès le premier contact téléphonique. Une fois sur place, il procédera à un diagnostic minutieux du problème. Plutôt que de tout remplacer d’emblée, il cherchera et proposera la meilleure solution. Aussi, la solution qui sera mise en place n’est pas forcément la solution la plus coûteuse ! Un artisan serrurier fiable vous remettra par ailleurs toutes les pièces défectueuses. Et prenez note qu’il ne profitera pas des situations d’urgence. Son intervention fera toujours l’objet d’un devis ainsi que d’une facture détaillée.

Concernant le tarif, votre serrurier doit vous proposer des tarifs raisonnables. Pour alléger la note, mais aussi pour bénéficier d’une intervention rapide, nous vous conseillons de contacter un artisan à proximité de chez vous. Néanmoins, méfiez-vous toutefois des prix trop bas, lesquels peuvent cacher d’autres frais supplémentaires.

Pour trouver un serrurier de confiance, méfiez-vous des publicités douteuses (donc des prospectus disposés dans votre boîte aux lettres par exemple). N’hésitez pas à demander à votre entourage. L’un de vos proches, vos amis ou vos voisins aura certainement des noms à vous recommandé. Internet vous aidera également. Pourquoi ne pas consulter les sites des réseaux de serruriers ? Vous avez trouvé un serrurier de confiance ? Parce que vous n’êtes pas à l’abri d’un nouveau problème à l’avenir, pensez à garder ses coordonnées.

Comment bien sécuriser son domicile?

Comment bien sécuriser mon domicile ? Est-ce que ma maison possède tous les équipements nécessaires pour parer aux menaces du cambriolage ? Que faire pour repousser un cambrioleur ? Toutes ces questions sont d’autant plus fréquentes et intenses lorsqu’on a été victime de cambriolage dans le passé. On vous dit tout dans cet article.

Privilégiez une alarme

Le premier réflexe que vous devez avoir si vous tenez à optimiser la sécurité de votre habitation est de mettre en place une alarme. Si vous n’en avez pas, pensez immédiatement à en acheter une. Plusieurs types d’alarmes s’offrent à vous sur le marché. Certaines alarmes sont installées par des professionnels pour une meilleure protection à votre domicile. En cas d’effraction, l’alarme déclenchera la sirène et vous avertit par appel téléphonique ou par SMS.

Si vous avez le moyen, investir dans des caméras de surveillance reste sans doute la meilleure option. Vous aurez ainsi la possibilité de surveiller l’intérieur et l’extérieur de votre maison. À titre informatif, les caméras de surveillance servent à surveiller ce qui se passe chez vous, même quand vous êtes absent. De ce fait, vous pouvez avoir accès au direct ou revenir sur les enregistrements de ce qui s’est réellement passé.

Ne négligez pas votre éclairage extérieur

Sachez qu’un intrus n’aime pas se faire repérer et surtout via éclairage. Voilà pourquoi, un bon éclairage extérieur dissuadera les voleurs. Celui-ci donne non seulement l’apparence que quelqu’un vient de pénétrer, mais aussi de diminuer les endroits où les cambrioleurs peuvent se cacher. Une bonne lumière extérieure accouplée à une détection de mouvement améliore la sécurité pour peu d’argent.

Changez vos serrures

Certaines personnes n’envisagent pas de changer leurs serrures lorsqu’ils emménagent dans un nouvel appartement. De ce fait, il est impossible de savoir qui possède le double des clés de votre domicile avant votre embarquement. C’est pour cette raison qu’il est toujours recommandé de changer les serrures afin d’assurer que les clés sont gérées par vous seul.

Mettez vos clés en lieu sûr

La plupart des gens vivant dans la campagne cachent le double des clés sous un pot de fleurs, sous une pierre, etc. Toutefois, ces habitudes ne sont certainement pas assurées. Au lieu de cela, si vous êtes obligé de laisser le double de vos clés quelque part, confiez-la soit à votre lieu de travail, chez un voisin ou chez un ami.

Bien sécurisez vos fenêtres

Le fait de surveiller sa maison, c’est une attention particulière et c’est bien. Tout le monde reconnaît que la plupart des cambrioleurs utilisent la porte d’entrée et les fenêtres pour accéder à l’intérieur. Voilà pourquoi, il est important de faire en sorte que les ouvertures ne soient pas des passoires. En effet, si vous prévoyez de remplacer vos anciennes fenêtres, pensez rapidement à avoir au moins trois points de fermeture. Dans le cas contraire, pour renforcer la sécurité de vos anciennes fenêtres, vous pouvez miser sur des entrebâilleurs.

Renforcez vos portes coulissantes

Eh oui, même si nombreuses propriétaires négligent totalement les portes coulissantes, elles participent également à l’amélioration de la sécurité du domicile. Il faut souligner que la porte coulissante est l’un des premiers endroits où un cambrioleur tentera pour y introduire. Pour éviter les dommages, mieux vaut mettre en place des bloqueurs d’ouverture de baies vitrées.

Quelle caméra de surveillance choisir pour sa maison

La vidéo surveillance peut s’avérer être un bouclier très efficace contre les effractions dans votre maison. La caméra de surveillance est le dispositif clé de la vidéosurveillance, celles-ci se doivent d’être au moins correctement fiables par la qualité d’images qu’elles captent et par leur sensibilité. Les caméras de surveillance connaissent une évolution fulgurante depuis quelques années déjà. Ayez une idée plus précise de ce dont vous avez réellement besoin pour votre maison en termes de caméras de surveillance à travers cet article.

Les zones à surveiller

Pour avoir une meilleure idée des caméras de surveillance adéquatement fiables pour votre maison, il est impératif de connaître vos propres besoins. Cela veut dire que vous allez devoir procéder par un listage des zones prioritaires à protéger chez vous. D’une manière générale, les zones les plus sensibles sont les portails, la porte d’entrée et les fenêtres c’est-à-dire l’ensemble des ouvertures verrouillées par des systèmes de serrure. En plus, le salon est l’endroit le plus convoité chez vous.

Caméras selon leur positionnement

Il faut faire la différence entre les caméras extérieure et intérieure. Ces deux modèles sont déjà différenciés chez votre fournisseur certes, mais il ne faut pas oublier de mentionner vos propres besoins. Il est aussi utile d’avoir une idée précise de la portée dont vous avez besoin pour vos caméras. La caméra de surveillance qu’il vous faut est la caméra qui permet de réduire au maximum les angles morts.

Pour couvrir la plus grande zone possible vous pouvez choisir une caméra fixe avec un grand-angle ou bien une qui est rotative que vous pouvez diriger. La faille éventuelle de cette dernière est la panne liée à sa motorisation ou encore un cambrioleur chevronné qui peut anticiper ses mouvements de rotation. Par contre, pour le grand-angle, il va falloir trouver le bon compromis pour la focale de l’objectif qui donne une image de grande taille, mais qui peut perdre en netteté.

Caméras analogiques ou IP

L’avis sur ce point est tellement départagé qu’il est souvent difficile de s’y retrouver si on est novice dans le domaine. Toutefois, si vous êtes du genre à primer l’évolutivité, vous aurez vite fait de tirer un trait sur les caméras analogiques. Ces caméras sont les moins chères sur le marché et sont les plus installées dans les demeures et zones sensibles. Cependant, avec la constante évolution des technologies, vous risquez probablement de vous retrouver avec des dispositifs en retard sur son époque. Par contre, si vous avez besoin de couvrir un grand nombre de zones, l’utilisation de l’analogique est conseillée. Pour de petites installations de 1 à 5 caméras, les IP peuvent s’en sortir excellemment.

La caméra et l’enregistrement

Comme vous ne pouvez pas rester devant votre écran à surveiller votre maison à longueur de journée, il vous faut donc un système d’enregistrement fiable et qui dispose d’une capacité de stockage conforme à vos besoins. Il y a trois options à ce propos, soit vous optez pour un enregistrement en local (vous gardez vos données dans un espace de stockage chez vous tel un DVR) soit vous vous abonnez sur un service Cloud d’enregistrement en ligne. Cette dernière option vous permettra de tout visionner même si vous êtes à mille lieues de chez vous, pourvu que vous ayez accès à Internet. Cependant il faut bien s’informer sur les risques de se faire hacker.

Télésurveillance: comment choisir ?

« On n’est jamais assez prudent », cette expression trouve tout son sens dans la recrudescence de l’insécurité actuelle. Avoir des portes blindées, des systèmes de sécurité anti-intrusions, toute une panoplie d’alarmes peut ne plus suffire selon la zone où se trouve votre domicile. Dans le but d’optimiser la sécurité chez vous ou dans votre entreprise, le recours à la télésurveillance peut s’avérer être une alternative qui ne peut que vous êtes bénéfique. Vous pouvez trouver pléthore de services de télésurveillance sur le Net et ailleurs. Alors, comment choisir ?

La télésurveillance en réalité

Ce système de surveillance à distance (télé) des lieux publics et privés s’est démocratisé à Londres vers les années 1980. Pendant que les polémiques sur sa portée néfaste sur les libertés fondamentales et sur la vie privée des individus font encore rage, force est de constater qu’actuellement la télésurveillance reste l’alternative la plus efficace et fiable du jour en matière de sécurité. Dans sa majeure partie, la télésurveillance est utilisée pour assurer la sécurité des personnes et de ses biens.

Dans le domaine public, la télésurveillance peut être présente dans la sécurité routière, dans la protection des lieux sensibles comme les banques et les lieux de travail où la vigilance doit être décuplée. Dans le privé, la télésurveillance se traduit par la sécurisation d’une résidence par le biais de la vidéosurveillance dans la majorité des cas.

Les deux faces de la télésurveillance

La télésurveillance peut être considérée sous deux angles différents. Il y a le côté matériel (capteurs, systèmes d’alarme, caméras, etc.) qui est installé chez vous et il y a aussi le côté service qui effectue la surveillance à distance proprement dite et le contrôle des données fournies par le dispositif installé chez vous. Ces deux faces indissociables constituent ce qu’est la vidéosurveillance. Pour une sécurité optimale, il est donc impératif d’avoir un matériel de bonne qualité et un service fiable avec des agents réactifs.

Comment cela marche ?

En cas de tentative d’intrusion chez vous, le système d’alarme s’active pour dissuader les malfaiteurs de pénétrer chez vous ou de les faire fuir de votre domicile s’ils sont déjà entrés. En même temps, sur le moniteur de votre prestataire en sécurité, un agent reçoit les images et vidéos de ce qui se passe chez vous en temps réel. Celui-ci peut envoyer des agentes pour intervenir chez vous ou signaler la police après l’effectuation d’une levée de doute obligatoire.

Le prestataire qu’il vous faut

Quand le moment est venu pour vous de choisir le service de sécurité qu’il vous faut, vous devez prendre en compte les critères de choix suivants :

– Les différents services offerts : alerte GSM, service en ligne sur le Net, envoi d’un agent, etc.

– L’équipement de surveillance : les différents détecteurs de présence et de mouvement, qualité d’image des caméras s’il y en a, etc.

– Le coût de l’abonnement au service

Tous les lieux à protéger ne requièrent pas le même niveau de sécurisation, donc le coût de la télésurveillance peut varier grandement vis-à-vis de cela. Comme la télésurveillance est un marché très concurrentiel, pour être sûr de faire le bon choix, il faut rester dans les entreprises de renom et éviter les offres trop alléchantes du Net. Vous pouvez en choisir 3 ou 4 et procéder par élimination en considérant le rapport qualité-prix des services offerts.

visiophonefilaire et visiophone sans fil

Les différents moyens de rendre notre maison plus confortable et pratique sont nombreux, et l’une de celles-ci est l’usage de visiophone. Il s’agit de dispositif vous permettant de voir qui sonne à votre porte. Il se trouve plusieurs modèles entre lesquels il vous est possible de vous décider, dont les modèles filaires et les modèles sans fil.

Intérêts d’un usage du visiophone

Quand une personne vient sonner à notre porte, on doit nécessairement se lever pour aller voir de qui il s’agit, afin de déterminer si c’est important ou non. Pourtant, cela nécessite de se déplacer parfois sur une distance non négligeable si notre maison est un peu grande. Au moyen d’un visiophone, il est possible de savoir qui vient sonner chez nous sans avoir besoin de faire le moindre déplacement autre que celui vers votre moniteur de contrôle.

Le principe est simple : une caméra est présente devant votre portail d’entrée, ainsi qu’un micro pour vous permettre de communiquer avec les personnes présentes. Vous pouvez vous parler entre vous, mais ils ne peuvent pas vous voir, alors que vous, si. Pour les choses sans importance, vous pouvez ainsi régler cela par le biais d’une simple discussion depuis le visiophone, et vous n’aurez qu’à vous lever pour les choses vraiment importantes.

Le visiophone filaire

C’est le premier modèle de visiophone qui a été mis sur le marché. Afin de le mettre en marche, il est nécessaire de faire les différents branchements requis. Ceux-ci concernent l’alimentation électrique, mais aussi les divers câbles nécessaires pour la circulation des signaux pour l’image et le son. Car les technologies sont avancées, on utilise actuellement des câbles ethernet pour transmettre ce genre d’informations. C’est un modèle qui est jusqu’ici très fonctionnel, le principal souci réside dans la mise en place de ses composants.

En effet, ce n’est pas une mince affaire que de mettre en place les différents câbles qui sont nécessaires pour que ce dispositif puisse fonctionner de manière efficace. La pratique courante consiste en la mise en terre des fils pour éviter que ceux-ci ne soient exposés à différents dangers. En effet, il peut arriver des soucis, comme par exemple des véhicules qui roulent sur les câbles et qui peuvent céder sous le poids de ceux-ci.

Le visiophone sans fil

Ce sont les modèles de visiophones les plus récents, et ils s’accompagnent d’une caractéristique très appréciable, soit le fait de pouvoir fonctionner sans fil. Le problème de l’alimentation peut être réglé avec l’utilisation de piles ou bien de batteries. Aussi, pour le transfert des informations, on peut utiliser le réseau Wifi. Il faut cependant faire attention sur le plan de la sécurité en ce qui concerne ce type de réseau.

En effet, si le niveau de protection de votre réseau Wifi n’est pas assez élevé, cela pourrait constituer une faille exploitable par les malfaiteurs pour entrer dans votre domicile, principalement si celle-ci est contrôlée par un système de domotique. Afin de trouver le meilleur modèle de visiophone sans fil, la meilleure chose que vous pouvez faire est de comparer plusieurs offres entre elles avant de prendre votre décision finale.

Comment éviter les départs d’incendie dans votre maison

Vous êtes surement au courant que de nombreux cas peuvent créer un incendie dans la maison. En outre, vous ne devez pas oublier que cela peut être évité facilement à condition que vous fassiez les choses comme il le faut. Voyons ce que vous pourriez faire pour éviter les départs d’incendie dans votre habitation.

Des vérifications s’imposent

L’inspection de la maison de manière régulière est la première chose à faire si vous voulez éviter les départs d’incendie. Pensez aussi à prendre soin de votre système d’installation électrique afin d’éviter le moindre court circuit pouvant déclarer le feu. Nous pouvons citer les boîtiers électriques ainsi que les disjoncteurs, mais aussi les causes des changements électriques parmi les points que vous devriez prendre en compte. Notez bien qu’un seul branchement défaillant peut causer beaucoup de dégâts.

Pensez aussi à vérifier votre système de gaz, car une mauvaise gestion pourrait vous causer beaucoup de choses. Ajouter à cela, la vérification devrait aussi se faire au niveau de vos appareils électriques vu qu’ils pourront commencer un incendie en cas de négligence de votre part.

Restez attentif lorsque vous cuisinez

Ici, il vous est recommandé de ne jamais quitter la cuisine lorsque vous faites cuire les aliments ? Si par hasard, vous devez sortir de la pièce. N’oubliez pas d’éteindre tous les brûleurs afin de vous éviter des ennuis. Ajouter à cela, gardez toujours un couvercle près de vous quand vous commencerez à utiliser de l’huile pour la cuisson. Cela vous permettra d’agir rapidement en étouffant la flamme au cas où cela se produirait. Effectivement, évitez à tout prix de l’éteindre avec de l’eau ou de déplacer la casserole.

En plus de cela, faites attention à ne pas faire la cuisine lorsque vous sentez que votre corps est trop fatigué ou que vous avez pris un peu d’alcool. Mieux vaut consommer des trucs préparer que subir un incendie.

Ne fumez pas en restant allonger ou assis

Comprenez bien que le fait de fumer en dormant ou en vous assoyant peut vous causer un incendie vu que vous pourriez finir par vous endormir sur votre canapé ou votre chaise. Cela peut particulièrement se produire si la fatigue commence à prendre plus d’ampleur. Ainsi, mieux vaut que vous restiez debout afin de vous garder éveillé.

Un système d’arrosage sur le plafond reste une option à ne pas négliger

Généralement doté d’un capteur de fumée, un système d’arrosage poser sur le plafond empêchera surement un départ d’incendie à condition que vous l’installiez bien et que vous prenez le temps de l’entretenir régulièrement. Notez que ce système sera toujours opérationnel durant votre absence de la maison. Il se déclenchera alors tout seul.

Prenez soin de vos systèmes de chauffage et de climatisation

Certes, les systèmes de chauffages sont importants durant l’hiver. En outre, vous devez comprendre le fait qu’un système de chauffage négligé peut aussi vous causer de gros ennuis comme un incendie qui se déclarera sans prévenir. Cela est aussi valable pour la climatisation. Afin d’éviter cela, vous pourriez par exemple nettoyer le moteur de ces appareils afin qu’ils puissent fonctionner correctement. Insistez aussi sur la capacité des bruleurs et des résistances et vous n’aurez aucun souci à vous faire.

Quels sont les causes d’un incendie domestique ?

En France, comme dans de nombreux pays, de nombreux incendies meurtriers se déclarent chaque année. Quelles en sont les causes et surtout, comment prévenir un tel drame ?

Les principales causes d’incendie domestique

Trois principales causes d’incendie domestique sont recensées :

  • Les installations électriques : des installations électriques défectueuses, trop vieilles ou hors norme peuvent être à l’origine d’un départ de feu. De temps en temps, assurez-vous alors du bon état de vos installations. D’ailleurs, évitez de brancher plusieurs appareils sur une seule et même prise. En effet, cela pourra entraîner une surchauffe et par la suite un départ de feu.

  • Le feu dans la cuisine : L’incendie prend souvent naissance dans la cuisine. Une installation de gaz non surveillée durant la cuisson, des plaques de cuisson mal éteintes ou qui ne fonctionnent plus correctement, une huile bouillante qui enflamme un livre de recettes ou une liste de course, un torchon qui s’est enflammé, etc. peuvent causer un départ de feu. Pour éviter toute surprise désagréable, ayez toujours un œil sur votre cuisine lors de son utilisation.

  • Les sources de chaleur : Par sources de chaleur, on parle des lampes homogènes, mais aussi des appareils comme les radiateurs. Faut-il encore rappeler que vous ne devez en aucun cas placer des objets inflammables près de ceux-ci ? Dans ce même registre, évitez également d’y placer des objets et surtout des tissus.

D’autres responsables

Parmi les autres sources des incendies domestiques, il y a également

  • Les bougies : mal éteintes, celles-ci peuvent causer un départ de feu. D’ailleurs, une flamme vacillante est toujours dangereuse. Avant de quitter votre pièce ou avant de vous coucher, assurez-vous alors que les bougies sont bien éteintes.

  • Les cigarettes : tout comme les bougies, les cigarettes peuvent provoquer un départ de feu. Mégot qui n’est pas du tout éteint, braise brûlant du textile, etc. ; présentent bien de risques.

  • Le manque d’entretien des équipements et installations : Non ou mal entretenus, vos installations ainsi que vos équipements vous réserveront de mauvaises surprises. Ne faites pas alors l’impasse sur l’entretien de votre chaudière, votre poêle à bois, vos conduits de fumée, etc.

  • Les enfants : curieux, les jeunes enfants aiment jouer avec le feu. Eh oui, le feu attise leur curiosité ! Aussi, ne laissez jamais les allumettes, les briquets et surtout les objets inflammables à la portée de vos enfants. En outre, pensez à informer ces derniers des dangers du feu.

L’intérêt d’un détecteur de fumée

En vous prévenant d’un début d’incendie, un détecteur de fumée peut vous sauver la vie. Grâce à ce dispositif, vous pouvez également prévenir des dégâts matériels importants. Le principe reste simple : en cas de déclenchement de fumée, le détecteur se déclenche. C’est de cette façon que vous serez averti. Sans perdre de temps, vous pouvez ainsi agir immédiatement. Obligatoire depuis 2015, le détecteur de fumée reste indispensable surtout dans les maisons équipées d’un appareil à combustion. L’idéal serait d’en installer plusieurs dans sa maison. En effet, dans ce cas, vous serez toujours alerté, peu importe la pièce dans laquelle le feu se déclenche.

Comment bien se protéger des incendies domestiques ?

Les maisons sont exposées à divers risques en continu, que ce soit des attaques venant de malfaiteurs ou bien des évènements fortuits comme un incendie. Pour ce dernier, il est possible de prendre plusieurs mesures préventives afin d’éviter au maximum que cela ne se produise, mais aussi d’assurer de pouvoir réagir comme il faut quand nécessaire.

Mettre en place une alarme anti-incendie

C’est le geste le plus simple que vous pouvez entreprendre pour aller dans ce sens : mettre en place une alarme qui se déclenche à partir du moment où un potentiel incendie se déclare. Généralement, ce type d’alarme se compose d’un détecteur de fumée, qui alerte les occupants de la maison mais aussi le voisinage dès le moment où quelque chose d’anormal a lieu. Le fonctionnement de ce type d’alarme est assez simple : vous le placez en hauteur, de manière à ce que la fumée soit facilement détectée quand il y en a.

C’est le plus souvent un appareil indépendant qui fonctionne avec des piles, et il n’est pas relié à d’autres systèmes. Un voyant vous permet de savoir quand il est temps de remplacer les piles, car ce serait problématique si votre détecteur de fumée ne fonctionnait pas sans que vous le sachiez. Il est important de bien faire votre choix en ce qui concerne ce modèle de système de sécurité anti-incendie, car acquérir un modèle de mauvaise qualité pourrait mettre en danger la sécurité de votre maison.

Les alarmes silencieuses

S’il se trouve les alarmes qui font du bruit pour alerter les environs, on peut également mentionner les alarmes dont le but est d’alerter les autorités compétentes. Dans le cas d’un incendie, il est question de faire appel aux pompiers, et l’idéal serait de pouvoir le faire à partir du moment où l’incendie est détecté. Il se trouve des compagnies de sécurité qui peuvent fournir ce genre de services.

En outre, il vous faut installer un système de sécurité composé d’un détecteur de fumée, mais il peut également y avoir d’autres facteurs, comme un détecteur de chaleur. Une fois qu’un incendie est déclaré, les pompiers sont alertés de manière à pouvoir se rendre rapidement sur place. Votre maison sera ainsi rapidement prise en main si jamais des flammes se manifestaient à l’intérieur.

S’assurer de l’état du réseau électrique

L’une des causes de feux accidentels dans les maisons est bel et bien le court-circuit, et celui-ci arrive quand il y a un problème avec un appareil électrique, ou plus précisément les branchements de ce dernier. Parfois, il s’agit d’un de vos appareils qui est devenu défectueux suite à une surcharge de courant ou bien à un dysfonctionnement.

Il arrive aussi que ce soit dû à un fil dénudé quelque part sur votre réseau électrique, par exemple qui aurait pu être grignoté par des nuisibles. La meilleure manière d’éviter les problèmes de cette nature est de faire une inspection de l’ensemble de votre réseau électrique, aussi bien le câblage que les appareils. Si un souci est détecté, il faut remplacer le câble en question ou bien l’appareil concerné.

5 choses à savoir sur les alarmes de maison

Pour vivre dans la tranquillité et la sérénité, il faut hausser le niveau de sécurité de sa maison. Jusqu’à l’heure actuelle, malgré les avancées considérables et continuelles dans les technologies en lien direct ou indirect avec ce domaine, l’utilisation des alarmes de maison reste la base des bases. Loin d’être obsolètes, les alarmes de maison suivent les exigences des attentes des clients et connaissent quelques améliorations au niveau de leurs points faibles. Voici 5 choses essentielles à savoir sur les alarmes de maison.

1- L’alarme est un système

L’alarme est le moyen utilisé pour signaler la présence ou l’imminence d’un danger dans votre maison, il fait partie du système de sécurité. Outre la

définition de l’alarme comme étant le signal qui avertit la présence d’une anomalie ou l’imminence d’un danger, celle-ci constitue surtout un dispositif de surveillance. Donc un sous-système intégré dans le système global de la sécurité. Les alarmes de maison sont particulièrement conçues pour indiquer le danger représenté par une effraction ou encore la montée trop rapide de la température d’une pièce, la présence du monoxyde carbone, etc. Dans sa configuration la plus basique, ce système est composé d’une centrale de commande reliée à une panoplie de capteurs/transmetteurs.

2- Deux grandes familles d’alarmes

La clé de la sécurité tient dans la qualité et la pertinence des informations que les capteurs peuvent obtenir. Ceci dit, ces informations doivent être véhiculées par un moyen de transmission. Il existe deux principales possibilités à ce sujet : les alarmes filaires et les alarmes sans fil ou Wireless. Pour des questions de commodité, d’esthétisme et d’encombrement la balance de la préférence penche vers ce dernier, par contre, on peut dire que ces deux systèmes ont presque le même niveau de performance.

3- Les alarmes selon leur utilité

A chaque mal son remède ! Quand on entend le terme alarme, on fait tout de suite un raccourci vers l’alarme anti-intrusion. Pourtant, les alarmes maison sont bien plus variées. Les accidents peuvent aussi survenir de l’intérieur, il peut s’agir d’une fuite de gaz, d’un incendie, d’une inondation, etc. Vous pouvez trouver toutes sortes d’alarmes pour rester paré pour toutes ces éventualités et rester à l’abri des mauvaises surprises.

4- Le système d’alerte qui vous convient

Dans sa version la plus simple, une alarme alerte le propriétaire via la mise en marche d’une simple sirène. Par contre, les choses ont beaucoup changé dans le domaine de la télécommunication, il est désormais possible d’être alerté par SMS via le réseau téléphonique ou encore par le biais d’Internet. Il est donc possible d’être alerté n’importe où et n’importe quand.

5- Extension des alarmes maison

Les détecteurs de mouvement et d’ouverture des alarmes maison sont des dispositifs hautement efficaces qui préviennent les occupants d’un danger les menaçant. Mais avec la recrudescence de l’insécurité, il ne faut pas lésiner sur les moyens pour son système de sécurité. Vous pouvez donc apporter plus d’« yeux » à vos alarmes de maison en les agrémentant de caméras de télésurveillance. Ces dernières ont le mérite de pouvoir vous donner des supports vidéo exploitables dans les dispositions faisant suite à une intrusion ou encore pour avoir une meilleure idée ce qui se passe vraiment à votre insu.

Quels sont les différents types de coffre fort ?

Si vous envisagez de protéger vos biens de valeur, et si vous êtes sur le point de chercher un moyen efficace pour venir à bout de votre fin, se doter d’un coffre fort n’est pas une mauvaise idée. L’un des principaux atouts de ce mobilier, c’est qu’il sécurisera efficacement vos documents et vos objets précieux. Découvrez les différents types de coffre fort proposés sur le marché actuellement.

Le coffre fort encastré

Comme son nom le laisse deviner, ce type de coffre fort est à encastrer dans le mur. Ainsi, lorsqu’il est installé, vous ne verrez que le côté accessible, qu’est la face avant. L’un des premiers atouts de ce modèle, c’est qu’il est plus sécurisant au motif qu’il est plus discret. Vous pouvez bien le poser et ainsi, le dissimuler derrière un mobilier ou un tableau. De plus, il ne sera pas facile pour les cambrioleurs d’accéder à son contenu dans la mesure où son démontage nécessite un temps considérable. La mise en place du coffre fort à encastrer nécessite la réalisation de quelques travaux, dont les plus importants sont le perçage du mur et l’intégration du matériel.

Le coffre fort de sécurité

Si vous cherchez un bon matériel pour protéger vos biens ou vos documents contre le vol, ce modèle est le plus préconisé. Le coffre fort de sécurité a la particularité de disposer des parois renforcées et d’une serrure plus performante. Celle-ci pourrait être à clé ou à code électronique. Ces caractéristiques lui permettent de ne pas céder facilement aux tentatives d’effraction. Quant à sa mise en place, cela se fait d’une manière plus facile puisqu’il suffit de le sceller au sol ou sur un mur.

Le coffre fort ignifuge

Le coffre fort ignifuge a l’avantage de protéger vos biens précieux et vos documents confidentiels contre l’incendie. Ce modèle bénéficie des traitements particuliers lui permettant de résister à une haute température. En même temps, ce modèle peut également affronter les éventuels cambriolages. À part cela, certains modèles de coffre fort sont à la fois ignifuges et étanche. Autrement dit, ils sont en mesure d’affronter les incendies, et aussi les inondations. Ce modèle hydrofuge est maintenant de plus en plus présent sur le marché.

Le coffre fort blindé

Ce modèle est équipé des parois renforcées par un blindage d’une grande solidité. L’un des premiers atouts du coffre fort blindé, c’est son inviolabilité.

Enfin, il existe la mallette de sécurité. Celle-ci est idéale si vous souhaitez conserver vos documents confidentiels, ou vos espèces, et si vous vous déplacez souvent. Ce type de coffre fort est transportable.

Enfin, mais pas des moindres, les coffres-forts se différencient également sur leur capacité, et sur leur mode d’ouverture ( à combinaison mécanique ou electronique, à empreinte digitale,etc.). Tout est en fonction de vos besoins.